Retour Nouvelles cliquez Alertes Suite Contact
Accueil Liens Galerie Aide vide vide vide Réformes
     

Promesses électorales non tenues de N. SARKOZY

Dans la campagne électorale pour 2007, le candidat Sarkozy s’engageait sur 15 points :

1 Améliorer durablement le pouvoir d’achat en valorisant le travail, en permettant la hausse des salaires, en améliorant les petites retraites et en baissant les impôts.

2 Atteindre le plein emploi en cinq ans et réduire la précarité en adaptant le marché du travail aux besoins actuels de l’économie et en créant une vraie protection contre le chômage et les accidents de la vie professionnelle.

3 Permettre à tous les Français d’être propriétaires de leur résidence prin­cipale en rendant l’emprunt moins coûteux et accessible à tous.

4 Faire le choix des familles, qui sont le premier lieu de la solidarité et de la transmission des valeurs, en les aidant à chacun des moments clés de leur existence, depuis la naissance du premier enfant et la garde des jeunes enfants jusqu’à l’accompagnement des personnes en fin de vie et la transmission du fruit du travail entre les générations.

5 Construire une école plus performante, plus juste et plus motivante, en donnant les moyens à chaque établissement d’atteindre l’excellence pédagogique et culturelle, en revalorisant la condition des enseignants et en assurant la dignité de leur métier.

6 Faire de notre pays un leader de l’innovation et du savoir en investissant massivement dans l’enseignement supérieur et la recherche, en conduisant beaucoup plus de jeunes vers des études supérieures réussies et en donnant une autonomie réelle aux universités.

7 Augmenter notre potentiel de croissance en libérant les énergies de nos entrepreneurs, artisans, commerçants, professions libérales, investisseurs, par l’encouragement des PME et la baisse de la fisca­lité qui pèse sur le travail et l’initiative, en assumant la vocation agri­cole de la France et en nous dotant d’une politique industrielle.

8 Répondre à l’urgence écologique en encourageant une grande politique de développement durable, facteur de création d’emplois.

9 Donner les moyens à notre système de santé de rester l’un des meilleurs du monde et garantir la sécurité sociale, en dépensant plus pour la recherche et la prévention, et en luttant contre les gaspillages.

10 Répondre aux besoins de solidarité des Français, protéger nos personnes âgées contre le risque de perte d’autonomie, permettre aux personnes handicapées de vivre comme chacun d’entre nous, lutter contre toutes les formes d’exclusion, et en garantissant le système des retraites par répartition.

11 Bâtir une démocratie irréprochable dans le respect des équilibres de la Ve République, en assurant un fonctionnement transparent du pouvoir, en renforçant les pouvoirs du Parlement, en améliorant leur fonctionnement, en atteignant réellement l’égalité entre les femmes et les hommes, en mettant fin aux discriminations, en cessant de reporter de la dette publique sur les générations futures.

12 Préserver la force de nos services publics en garantissant leur présence sur tout le territoire: en améliorant leur fonctionnement pour mieux tenir compte des besoins des usagers, en revalorisant l’image des fonctionnaires.

13 Assurer la sécurité sur tout le territoire et protéger les libertés de tous les Français en poursuivant la politique de lutte contre la délinquance et en en améliorant le fonctionnement de la Justice.

14 Avoir une immigration compatible avec nos traditions, nos valeurs et nos capacités -d’accueil, et aider les pays pauvres à se développer.

15 Faire de l’Europe une protection dans la mondialisation en débloquant le fonctionnent des institutions et en utilisant l’euro comme un outil de croissance et de puissance économique, pour réconcilier les Français avec l’Europe.

Qui peut encore faire confiance à un tel bonimenteur ?

C'est à l'opposé de ce qui a été réalisé, sauf en matière de rupture ! Mais le candidat Hollande n'a pas tenu ses promesses, lui non plus.... Alors... C'est terrible mais la démagogie, ça marche !