Retour Nouvelles cliquez Alertes Suite Contact
Accueil Liens Galerie Aide vide vide vide Réformes
     

Des paradis fiscaux pour les tricheurs

L'évasion fiscale à grande échelle

Les petits pays qui n'ont pas d'armée, pas de tribunaux et peu de police, pas de grosse administration, bref pas de grosses dépenses, offrent une aubaine aux entreprises et surtout aux banques et compagnies d'assurances, car la fiscalité y est si légère qu'elles sont au paradis !

Le phénomène des paradis fiscaux qui profite aux banques et aux multinationales pèse dans le déficit de l'Etat à hauteur de 20 % du budget, soit environ ce qui correspond à l'impôt sur le revenu : annuellement, 74 milliards de pertes fiscales pour la France et les contribuables français sont de plus en plus taxés à cause de cela.

Tous les État lourdement armés pourraient s'attaquer à ces paradis fiscaux, mais nos gouvernements ne le font pas. Pourquoi ?
- Parce que nos dirigeants sont liés à ce système, et ceux qui en profitent, ce sont leurs banques et les entreprises qui les ont aidé à se hisser au pouvoir et qui les tiennent sous leur houlette.

barre

Après les discours de Nicolas Sarkozy sur les paradis fiscaux, on voit bien que rien n'a changé, il a même retiré de la liste des paradis fiscaux le Panama ! Nicolas Sarkozy est un avocat d'affaire (Claude & Associés) impliqué dans des montages financiers de fraude fiscale, en particulier avec l'affaire Balkany... et peut-être aussi l'affaire J. Cahuzac. (Panama papers)
Les mensonges de SARKOZY sur les paradis fiscaux (vidéo de 30 sec.)

 
 
Une interface créée par :