Retour Nouvelles cliquez Alertes Suite Contact
Accueil Liens Galerie Aide Dossiers Archive Documents Réformes
     

Refusons le vote électronique

Des machines à voter vont être utilisées dans certains bureaux pour l'élection présidentielle.
Inconvénient: des manipulations sont possibles... (Le Monde, 20 mars 2007)
Jusqu'ici, il n'y avait aucune information sur ce sujet, aucun débat...

Ce printemps, plus d'un million d'électeurs voteront obligatoirement au moyen d'ordinateurs, parce que leur mairie en a décidé ainsi : dans une grande partie des Hauts de Seine, à Amiens, Brest, le Havre, Reims, Le Mans, Mulhouse, etc...
Une fraude pèserait sur le résultat des élections nationales.

Des soupçons planent sur le vote électronique machine

L'urne transparente et le dépouillement public sont remplacés par une machine à voter électronique : les résultats sont invérifiables et on ne pourra rien savoir pour cause de secret industriel... alors que la transparence du scrutin doit être total.

On nous ment, en essayant de nous rassurer. Mais les machines à voter sont des machines à truquer. Et l'anonymat du vote n'est même pas respecté ! C'est donc du matériel illégalement utilisé pour truquer le vote !

La preuve : démonstration frappante vue sur i-Télé, (vidéo de 6 min)

Signez la pétition : Site d'informaticiens citoyens

Le piratage du vote électronique a déjà eu lieu aux USA

Aux élections présidentielles de novembre 2006, un tiers des électeurs américains ont voté sur des machines électroniques et de nombreuses anomalies ont été repérées. En Floride (USA), par exemple, 18 000 bulletins ont disparus, alors que le candidat en tête avait une courte avance de 369 voix. Les machines ne prévoyaient pas de trace sur papier ; il a été impossible de recompter. Il y avait peu de différence entre les deux candidats, mais Al Gore a du s'incliner, et c'est G. W. Bush qui a été élu.
Lors du dernier scrutin, on soupçonne fortement Bush d'avoir fait en sorte que les anomalies - véritables fraudes - lui profitent. Voir sur: www.voltairenet.org/article147847.html

 
 
Une interface créée par :