Retour Nouvelles cliquez Alertes Suite Contact
Accueil Liens Galerie Aide Dossiers Archive Documents Réformes
     

Démantèlement progressif de la Sécurité Sociale

Le gouvernement français a fait couler volontairement la Sécurité Sociale en exonérant les patrons de cotisations sociales, dernièrement pour les heures suplémentaires...
Bien qu'il soit dû en grande partie aux exonérations de cotisations accordées généreusement aux entreprises et au retard de paiement de cotisations de l'Administration (la dette s'élevait à 5,8 milliards d'euros le 30/12/2007), le déficit de l'assurance maladie a révélé les dérives de la médecine moderne, de plus en plus chère. carte vitalePourtant, sans être une assurance-santé pour les cotisants, ce système basé sur la solidarité devrait perdurer tant que les gens cotisent. La Cour des Comptes l'a fait remarquer... mais à quoi cela sert-il si le gouvernement de droite reste sourd à tout progrès social ? Pour combler le déficit de la sécu, notre gouvernement a trouvé que le mieux, c'était encore de nous faire payer plus.
a - Dorénavant, à chaque consultation médicale, nous versons 1 euro,
b - Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie,
c - Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste,
d - Pour tout traitement de plus de 91 euro, nous en sommes de 18 euro de notre poche,
e - Taxe de 0,50€ sur chaque boite de médicament
Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards. Or, savez-vous que :
1°) Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 7.8 milliards
2°) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée.3.5 milliards
3°) Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1. 6 milliards
4°) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1,2 milliards
5°) La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée. 2.0 milliards
6°) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards
7°) Retard de paiement par les entreprises 1.9milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros. Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu'ils doivent chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent !!!
Ces chiffres ne sont pas inventés, vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu.
Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer des fruits et légumes, étaient vraiment convaincus qu'il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l'assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits !
N'oubliez pas d'avoir une petite pensée sur l'achat, à la hate, des 90 Millions de doses de Tamiflu par le ministère de la santé publique, quand on sait que la grippe A n'est pas plus mortelle ni plus dangereuse que la grippe saisonnière classique. Hélas on ne peut en dire autant des dommages colatéraux potentiels qui existent réellement dans les adjuvants que contiennent les vaccins !!!
Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement sera décidé à dédramatiser la situation en commandant 60 millions de doses de vaccin antigrippal en trop ?
Pirouettes de toutes sortes, idées farfelues, logique commerciale caractérisent la réforme et, malgré toute cette absurdité, le gouvernement impose des mesures impopulaires pour tenter de réduire le déficit chronique.

 

Le déficit du régime général culminait à 12 milliards en 2008, chiffre constant depuis 2004 (13 milliards d'euros) malgré l'augmentation des prélèvements sociaux sur tous les revenus mobiliers. Le déficit global atteindra 23,5 milliards d’euros en 2009 et près de 30 milliards d’euros en 2010. C'est donc la preuve que les réformes sont inefficaces.
Ainsi donc, confrontés à un déficit qu’ils ont créé eux-mêmes, les responsables de l'Administration ne voient comme seule solution que d’augmenter la charge des frais : l'élévation scandaleuse du forfait hospitalier, diminution des remboursements, participation financière directe du patient au coût de l’acte médical, déremboursement des médicaments à faible coût sur des arguments pseudo-scientifiques, et augmentation des tarifs de consultation médicale (qui passe de 21€ à 22€ en 2007, puis à 23€ en 2008).
La branche vieillesse est à son tour dans le rouge à cause des départs anticipés à la retraite de la loi Fillon (mesure qui profite aux personnes ayant commencé à travailler très jeunes), mais avec les départs à la retraite qui correspondent au baby-boom 1947-1950, il est question de réduire encore les prestations vieillesse alors qu'il n'est même pas question d'abolir les exonérations de cotisations accordées aux Entreprises et à l'Administration. Sarkozy réponds aux marins-pêcheurs en difficulté à cause de la hausse du gasoil en leur promettant une exonération de charges sociales, et aux patrons la même chose pour les heures supplémentaires ! Retour

 
 
Une interface créée par :