Retour Nouvelles cliquez Alertes Suite Contact
Accueil Liens Galerie Aide vide vide vide Réformes
     

La comète de Lookheed Martin

La firme américaine Lookheed Martin a fabriqué un drone hypersonique pouvant atteindre n'importe quel point du globe en une heure, le « HTV-2 »

On se demande parfois où vont les milliards de la crise économique et financière (un budget colossal). « Où va l'argent des impôts ? ».
• En France, on sait qu'il va en priorité à l'Armée, au nucléaire et aux autres industries d'armement, aux services secrets et au guerres dont on nous cache le budget. Un budget terriblement ruineux !
• Aux USA, il y a des sommes colossales qui sont dépensées par le Pentagone, les services secrets et bien sûr pour la guerre au "terrorime" et aux Etats résitants à leur injonctions. Pour faire la guerre, les dirigeants des USA n'hésitent pas à commander les armes les plus sophistiquées et les plus chères, et même à commander des programmes qui coûtent des centaines de milliards.

- Depuis une dizaine d'années, des engins sans pilote propulsés par des réacteurs à hydrogène sont expérimentés pour atteindre des vitesses ahurissantes. Et cela coûte extrêmement cher et cela brûle beaucoup d'oxygène dans l'air ambiant !
- Drone supersoniqueEvoluant dans l'atmosphère à Mach 20, le HTV-2 est un engin sans pilote qui atteint la vitesse de 21000 km/h, vingt fois la vitesse du son, six fois la vitesse d'une balle de fusil d'assaut en sortie de bouche... Disons tout de suite que le but est uniquement militaire : il pourrait faire un malheur s'il était lancé sur une centrale nucléaire. On se demande si la cible visée n'est pas justement celles de l'Iran.
- Ce super drone est incapable de décoler par lui-même, il lui faut une fusée pour le propulser dans l'atmosphère en orbite basse. Il faut donc un lanceur, le Minotaur IV, et ensuite il est téléguidé depuis le sol par un pilote, comme tous les drones qu'utilise l'US Army depuis une dizaine d'année pour intervenir militairement sans vergogne un peu partout sur la planète, une manière absolument illégitime de déstabiliser un Etat, d'ailleurs.
- Si l'on compte le coût de ce propulseur, du carburant employé, et celui de l'hydrogène liquide utilisé par le drone, on arrive déjà à une somme faramineuse à chaque lancement.
- Deux HTV-2 ont été lancés au-dessus du Pacifique, l'an dernier (11 août 2011), mais ils se sont abimés en mer au bout des quelques minutes. Ils ne sont pas encore opérationnels : difficile de contrôler un engin soumis à des pressions et des températures très élevées (2000°Celsius) !

(Information recueillie dans le magazine L'Ordinateur Individuel/SVM)

 
 
logo